Bénin

Titre du Projet: Mesics Afrique, une fondation Béninoise, enregistrée à Cotonou en 2001

Locations:

  • “La Jarre”, un complexe de 20 ha à vocation spirituelle et agricole, situé à Hlagba-Dénou, 120 km au Nord de Cotonou
  • “Résidence Mesics Afrique” et “Domaine Jan Heine”, un centre d’accueil et de jardinage de 2000m² à Allada, 70 km au Nord de Cotonou

Partenaire local: Père Dorothée Hamaouzo

Grand Séminaire St Gall
BP 15, Ouidah, Bénin
Tel 1: + 229 382 180
Tel 2: + 229 97 05 6628
Fax: +229 21 37 1077

Email 1: mesicsafrique@ifrance.com
Email 2: opmbenin@ifrance.com
Email 3: dhamaouzo@ifrance.com

Mise a jour 2009 : Bénin

Bénin se trouvait au centre en 2009 parce qu’il était l’hôte du 3ème Mesics Conference durant la première semaine du mois de février 2009. Après Bénin en 2003, ensuite Kenia en 2006, Bénin était de nouveau au rendez-vous. Partenaire Père Dorothée Hamaouzo était un bon hôte et organisateur pendant les six jours. En conséquence les plus de 20 participants venant d’Europe et l’Afrique étaient en mesure pour l’échange intensif des idées sur la stratégie et priorités. Les projets en Bénin et également Togo étaient visités. Highlight était l’ouverture officielle du cabinet dentaire au sein de l’hôpital d’Allada. La faible était la décision de suspendre la coopération avec le partenaire Paul Sossa en Togo. Détails voir update Togo.

  • La Jarre
    • Nouveau départ dans la coopération avec l’Archevêque Emérite de Cotonou, Mgr. Assogba, avec l’arrivée à La Jarre des premiers moines de la Congrégation de DSR (Disciples du Soir de la Résurrection).
    • La plantation d’arbres teak: sur six hectares des douze disponibles.
  • Guesthouse et Domaine Jan Heine à Allada: comme en 2009 le complexe était subsistant. Néanmoins, au tour de nouvel an, un grand revers s’est produit : dans trois jours, un virus a tué environ 1100 des 1500 poules. Les conséquences de longue durée en ce qui concerne l’élévation des poules dans le Domaine seront le sujet principal de la visite du président à Bénin en février 2010.
  • Groupes féminines: la coopération avec les deux groupes féminines de Père Ephrem a été un succès avec le remboursement ponctuel des montants prêtés. On envisage de lancer de projets pareilles avec d’autres femmes.
  • L’offre de KICI de donner la possibilité à des femmes de vendre des vêtements second main depuis les Pays-Bas n’a pas encore été repris par le Père Dorothee et le Père Ephrem. Ils sont conscients de la possibilité, mais attendent le bon moment pour donner suite à cette offre.
  • Des internes: cinq infirmières en formation provenant de la France ont travaillé dans trois orphelinats et dans des l’hôpital de Allada en aout-septembre depuis le guesthouse. Depuis l’an 2000, environ 150 internes ont travaillé à Allada.
  • MIVA a donné la possibilité au Père Dorothée d’acheter un nouveau Toyota Corolla. Par conséquent le Père Dorothée peut faire son travail important de manière plus efficace.

Historique

Déjà en 1994 le Père Dorothée Hamaouzo a entamé la culture de tilapia à petite échelle dans les paroisses de Sé et Tofo, inspiré par une présentation du Père Jan Heine à Cotonou. Faisant suite à cette action, Mesics et le Père Dorothée ont décidé en 1998 d’élargir leur coopération. En 1999 la Ferme « La Jarre » a été fondée sur 10 ha à Hlagba-Dénou, élargie à 20 ha en 2002.

En 2001, Mesics et le Père Dorothée ont décidé de démarrer un deuxième projet, la création de la « Résidence Mesics Afrique », et du « Domaine Jan Heine », à Allada, 70 km au Nord de Cotonou.

Les deux projets ont été incorporés dans la fondation «Mesics Afrique » en 2001. Le conseil d’administration de Mesics Afrique est composé des deux cofondateurs le Père Dorothée Hamaouzo et Dirk Kam, avec les membres le Père Nymphas Eyebiyi et Mr. François-Xavier Paraiso.


La Jarre

Objectif

La Jarre est un complexe spirituel et agricole. Les jeunes gens sont formés en gestion agricole et développement spirituel. En plus, La Jarre veut devenir un centre régional de prière et d’inspiration.

L’autosuffisance financière est un critère important.

Fonctionnement

Produits/installations : chapelle, salle de conférence, quartier résidentiel pour 15 personnes ; poules, porcherie, aulacodier, cultures maraîchères et fruitières, tilapia.
Main d’œuvre : 2 agents permanents, nombre variable d’agents à temps partiel.

Investissements par Mesics

Voiture bâchée, broyeur, poulailler, aulacodier, 4 bassins tilapia, château d’eau, citerne, 2 puits, pompe, motocyclette, fonds de roulements : total ca € 100.000,-.

Contribution locale : 20 ha de terrain, bâtiments, groupe électrogène, main d’œuvre, gestion, différents éléments de production en espèces et en matière. L’ensemble est difficile à quantifier.

Résultats

La Jarre a été et est toujours une grande expérience et formation pour tous les partenaires de Mesics Afrique.

Cinq jeunes fermiers ont eu leur première expérience pratique après avoir finalisé leur formation. Après environ une année d’exercice ils quittent la ferme pour poursuivre leur propre destin, souvent aidés par Mesics Afrique.

Environ dix étudiants/coopérants Européens ont travaillé à la ferme.

Evaluation

Un effort relativement important a été investi dans La Jarre, du coté de Mesics mais surtout aussi du côté local. La responsabilité de Mesics pour le critère de l’autosuffisance financière a été transférée au Diocèse de Cotonou en 2002. Mais en 2006, Mesics Afrique a repris cette responsabilité, et l’a partagé ensuite avec mgr. Nestor Assogba, l’Archevêque émérite de Cotonou.

La Jarre offre une belle possibilité d’échanges entre Africains et Européens. Mais en même temps, il est justifié de se demander si les investissements relativement importants ont (déjà) abouti à des résultats satisfaisants.

Etant donné toutes les expériences jusqu’à présent et la coopération étroite avec l’Eglise Catholique au Bénin, Mesics se permet d’avoir une perspective à long terme et est disposé à continuer son appui à ce projet. La 3ème conférence de Mesics, prévue pour 2009 en Côte d’Ivoire, sera un bon moment d’évaluation.


“Résidence Mesics Afrique” et “Domaine Jan Heine”

Objectif

La Résidence a été conçue comme centre d’accueil pour les visiteurs. La plupart des visiteurs sont des jeunes étudiants/coopérants d’Europe qui viennent travailler au Bénin pendant un ou plusieurs mois.

Mesics Afrique a une coopération étroite avec deux écoles d’infirmières Françaises; chaque année environ 10 étudiants viennent au Bénin pendant 2 mois pour travailler dans les cliniques locales. Mais aussi des étudiants Allemands et Hollandais viennent, pour travailler dans l’orphelinat d’Allada et/ou dans les projets de Mesics Afrique. Au total environ 80 étudiants ont déjà séjourné à la Résidence jusqu’en 2006.

L’arrangement d’accueil prévoit que le visiteur paye une contribution pour ses frais de séjour. Les conditions d’hébergement à la Résidence sont explicitéesici.Les frais des voyages internationaux sont à la charge des visiteurs.
Le « Domaine Jan Heine » est un petit complexe agricole de 1000m2 juste en face de la Résidence. Les deux forment une entité intégrée.

Le Domaine sert deux buts : il accueille des jeunes fermiers et stagiaires désirant obtenir une expérience pratique. En même temps, la production du Domaine contribue au financement des frais d’opération de la Résidence.

Fonctionnement

  • Résidence : accueil convenable pour environ 15 personnes
  • Domaine : 1000 poules pondeuses, bassin tilapia, petite culture maraîchère et fruitière

Investissements par Mesics

Bâtiments, bassin tilapia, poulailler, fonds de roulement : total ca. € 75.000,-

Contribution locale : terrains, main d’œuvre, et gestion ; différents éléments en espèces et en matière, le total est difficile à quantifier.

Résultats

L’infrastructure de la Résidence et du Domaine permet à Mesics de recevoir des coopérants et des stagiaires et de les faire travailler à ses projets. Ainsi surtout les jeunes Européens ont une belle occasion de vivre sur place les réalités Africaines.

Evaluation

 

Mesics considère cet aspect de l’accueil très important: l’ouverture de l’esprit des jeunes Européens à l’Afrique constitue une valeur ajoutée essentielle.

Le nom « Mesics Afrique » pour la fondation Béninoise pourrait mener à des conclusions contradictoires. Comme les actions de Mesics Afrique se limitent au territoire Béninois, le nom « Mesics Bénin » aurait été plus approprié. Néanmoins, le changement du nom n’est pas considéré comme une priorité pour le moment.